Notre road trip de Vancouver à Calgary en motorisé

On part souvent en voyage dans d’autres pays pour s’aventurer à travers d’autres paysages, mais dans cet article nous faisons un road trip dans notre propre pays, le Canada de l’ouest. Notre parcours ? De Vancouver à Calgary en camping car ! Nous avions déjà fait un road trip en motorisé en Californie avec la même application et nous avions adoré ! Alors pourquoi ne pas le refaire dans l’ouest du Canada ? Il paraît que les paysages sont à couper le souffle !

Les mots et les photos ne suffisent pas à décrire à quel point notre voyage était magnifique, même magnifique n’est pas assez fort, mais qui sait quelques astuces et conseils vous aideront peut-être et vous feront sûrement voyager avec nous !

Nous faisons partie des clients satisfaits de l’application Imoova pour plusieurs raisons : le prix, la flexibilité, les destinations, le confort, l’aventure… pas forcément dans cet ordre-là! Je tiens aussi à préciser que nous n’avions rien d’organiser à part le trajet Vancouver-Calgary. Les lieux cités ci-dessous sont des découvertes au à hasard lors de notre road trip. Alors, est-ce que s’aventurer sans avoir un plan concret peut être risqué et nous faire manquer des lieux à voir ? Ou plutôt, est-ce que s’aventurer sans avoir de plan rend le voyage encore plus merveilleux par ses découvertes inattendues ? La réponse est : cela dépend de vous!

Jour 1

Arrivés dans la ville de Vancouver : la première fois pour moi, mais plusieurs fois pour mon copain. Une ville très charmante qui allie l’urbanisme à la nature, elle est bordée par l’eau et dégage une ambiance chaleureuse, ses magnifiques montagnes, ses grands parcs et son port m’ont charmé. Elle a l’air d’avoir tout ce qu’il faut pour rendre ses habitants heureux.

Après avoir récupéré le motorisé nous nous sommes arrêtés au parc provincial de Capilano, il est juste à 8,5 kilomètres de Vancouver. Il vaut absolument le détour! Il est certes connu pour son pont suspendu et c’est vrai qu’il est amusant de le faire, mais c’est surtout en suivant le parcours du parc qui nous a sublimé. Ses gigantesques arbres, sa nature très riche, dense et si fascinante. Le prix (pour cette année 2019) est de 53.95$ (CAD) pour adulte, 48.95$ pour Seniors (65 ans et plus) ou 39.95$ pour étudiants . Si vous travaillez à l’aéroport, vous pouvez présenter votre RAIC (Restricted Area Identity Card) et cela sera GRATUIT pour vous!

Avis à ceux qui ont le vertige, vous pourriez peut-être ne pas l’apprécier car le parcours et le pont sont en hauteur, mais si votre vertige n’est pas très développé vous pourriez quand même en profiter.

IMG_6018
Le pont suspendu Capilano

Les chutes et l’autoroute Sea-to-Sky 

Sur la route pour nous rendre à Whistler, il y a plusieurs points de vue pour voir des chutes d’eau énormes! Effectivement, la Colombie Britannique est entourée de montagnes et d’eau qui créent des chutes naturelles agréables à regarder et s’y aventurer. De Squamish à Whistler nous avons vu Shanon Falls et Brandywine Falls. Comment pourrais-je les décrire ? Est-ce que « wow » serait approprié ? C’était notre réaction en les voyant. Cela impressionne parce qu’elles sont belles, grandes, naturelles, bruyantes, on se sent comme de petits êtres humains face à cette nature gigantesque.

L’autoroute Sea-to-Sky a, comme son nom l’indique, une vue sur le ciel interminable avec des eaux bleues sur le côté ou des chutes, des rivières, des canyons et des montagnes à perte de vue de l’autre côté. Une route magnifique autant pour les automobilistes que pour les motocyclistes.

Brandywine Falls
Brandywine Falls

Où se stationner avec un VR à Whistler ?

Pour notre première nuit avec un motorisé, nous pouvions rester et dormir dans un parc provincial mais arrivés à Whistler, mondialement connu pour être une des plus grandes stations de ski en Amérique du Nord et les Jeux Olympiques d’hiver en 2010, nous voulions rester proche de ce joli village de ski. Après quelques recherches le soir même (oui comme je vous le disais, nous n’avions rien organisé), nous avons trouvé par hasard un stationnement gratuit après 17h pour les motorisés. Parfait il était 17h passé 😊 Le parking lot 4 est situé à quelques pas des pentes de ski et du village! Nous avons donc stationné et dormi là (voir directions) pour la nuit!

 

Jour 2 

Et nous revoilà sur la route pour de nouvelles aventures!

Après avoir quitté Whistler, nous avons emprunté la route au nord en passant par Pemberton pour voir le parc provincial Nairn Falls, avec encore une fois une des plus belles chutes qu’on ait pu voir! Une petite et bien agréable marche pour s’y rendre (entre 10-15 minutes depuis le stationnement) entourée de nature et longeant une rivière, c’est encore et toujours aussi époustouflant quand on se rend aux chutes!

02FC8C76-FD26-449B-A4FA-6192A7B38D0D
Nairn Falls, BC

Hot springs 

Une nouvelle aventure nous attendait! Nous voulions nous rendre dans un hot spring, une source thermale chaude, située au nord the Whistler qui s’appelle T’sek Hot Springs ou Skookumchuck Hot Springs au bord de la gigantesque rivière Lillooet et ô combien magnifique. Je n’avais personnellement jamais vu une telle beauté naturelle, le plaisir de longer cette rivière aux eaux claires avec les montagnes aux sommets encore enneigés et le ciel bleu par-dessus est juste indescriptible. Un bonheur encore meilleur quand il est partagé avec un partenaire, qui avait ce même émerveillement dans ses yeux et dans son cœur face à une telle splendeur.

IMG_6187
La vue sur la route pour se rendre au hot spring – le long de la rivière Lillooet
IMG_6169
T’sek Hot Springs
IMG_6166
Aussi appelé Skookumchuck Hot Springs

Est-ce possible de se rendre au T’sek Hot Springs avec un VR ?

J’aurais voulu trouver cette réponse lorsque je recherchais des informations avant de nous y rendre. Et bien pour l’avoir fait et survécu, la réponse est oui absolument! Il est vrai que sur certains forums nous avions vu que la route pouvait être mouvementée et cahoteuse puisque nous sortions complètement de l’autoroute pour nous rendre en pleine nature. Si vous voyagez en 4×4 cela serait moins mouvementé, mais nous l’avons fait en motorisé sans problème! Il faut effectivement juste faire attention à ne pas conduire trop vite et brusquement au risque d’endommager le véhicule, mais tout a très bien été. Chapeau au pilote! C’est le meilleur.

b6f0a154-99a2-4d63-936b-73ceba62ee96
Notre VR sur le long de la rivière Lillooet

Combien coûte le camping au T’sek Hot Springs ?

Vous pouvez vous y rendre pour la journée qui est à 7,50$ mais nous voulions y rester la nuit après avoir fait tout ce chemin, à peu près 50 kilomètres depuis le début de l’immense lac Lillooet. Pour deux personnes avec notre VR cela nous a couté 30$, ils n’acceptent que l’argent comptant. Comme il y avait beaucoup de monde car c’était le long weekend de Pâques, nous n’avons pas pu choisir un beau spot proche de la rivière, mais nous avons fait un très beau feu la nuit à la belle étoile.

747a6250-7dc4-4ef8-b792-4ddcc74cd3e7
La rivière au T’sek Hot Springs

Jour 3

En sortant de Pemberton, l’un des lacs durant le trajet que nous avons vu est le Joffre Lakes, vraiment charmant avec une vue panoramique, je dirais même qu’il est un incontournable! Vous pouvez même nourrir des oiseaux qui viennent se percher sur votre main, parfait pour prendre une photo mémorable. Il y avait encore de la neige quand nous y sommes allés, en avril, mais la splendeur était toujours au rendez-vous.

Pavilion Lake

Pavilion Lake dans le Marble Canyon était pour moi mon point de vue et mon lac préféré. Nous nous sommes arrêtés pour une pause lunch et l’avions trouvé par hasard. Nous avons été agréablement surpris par la beauté de cette eau turquoise. De plus, ce qui est intéressant ou plutôt mystérieux avec ce lac c’est que nous pouvons faire de la plongée car il y a des structures sous-marines qui ressemblent à du corail, mais le corail n’est pourtant présent que dans les mers chaudes et en eau salée. Des chercheurs se posent encore la question de ces étranges structures. De quoi s’agit-il ? Affaire à suivre …

En mangeant notre sandwich devant cette eau turquoise et paisible, mon copain fait tomber son téléphone, la panique, il descend dans l’eau pour le récupérer, l’eau est certes belle mais elle est aussi très froide! De mon côté je regarde la scène et mange mon sandwich tranquillement, puis soudain un serpent apparaît devant moi! Plus de peur que de mal je ne fais que sursauter pendant que mon copain prend une photo de moi et de ce beau paysage (avec son téléphone qui fonctionne encore d’ailleurs), mais nous nous sommes souvenus que durant notre dernier road trip en motorisé en Californie, un serpent était aussi passé devant nous et qu’une photo avait été prise! Coïncidence ? Illuminati ? Conspiration ?

30cb0fbe-3d12-422c-b173-920360281a75
Pavilion Lake avec le serpent

Finalement on en rit de bon cœur, on lève la tête et voyons un aigle à tête blanche! Incroyable, nous n’en avions jamais vu! Bref, une anecdote que me fait bien encore rire aujourd’hui.

Nous avons ensuite repris la route en passant par Kamloops et la petite ville de Shuswap (oui, drôle de nom), mais nous n’y sommes pas arrêtés.

Jour 4

En route pour Banff, le fameux et très populaire parc national avec le lac Louise! Mais surprise ou plus vraiment une surprise, nous sommes tombés sur d’autres beaux endroits avant de s’y rendre.

Le parc national du Mont-Revelstoke a, par exemple, des cèdres géants et c’est d’ailleurs comme cela que s’appelle une des passerelles, la passerelle des cèdres géants. Un très joli sentier entouré d’arbres géants qui ont certains plus de 5oo ans. On se sent très petits face à ces immenses créatures de la nature. On peut s’y rendre facilement depuis le stationnement et vous prendra juste 15 minutes de votre temps, elle ne fait que 0.5 km, un parfait arrêt pour faire un break sur la route 1 transcanadienne.

IMG_6283
La passerelle des cèdres géants

Nous sommes brièvement passés par la ville de Golden, située proche de la fameuse station de ski Kicking Horse dont nous voyons les pistes surplombant la ville. Cela a rappelé des bons souvenirs à mon copain qui y a déjà skié. Un incontournable des rocheuses canadiennes!

Le parc national de Yoho

Est un arrêt obligatoire et nous avons été émerveillés (encore une fois!) par le Pont Naturel et le lac Emerald. Nous les avons trouvés moins touristiques que le lac Louise, donc plus agréable à visiter.

Le Pont Naturel (Natural Bridge)

Est un magnifique point d’observation avec la rivière de Kicking Horse qui passe sous vos pieds et dont vous pouvez vous aventurer sur des roches. La rivière s’y écoule naturellement sous le pont. D’une beauté indescriptible, lorsque les quelques touristes partis nous avions l’impression d’être seuls au monde.

IMG_6361
Au bas du Pont Naturel – Natural Bridge

Lac Emerald

Comme son nom l’indique, a une magnifique couleur émeraude, il est effectivement un joyau mais aussi le plus grand lac du parc Yoho. Il est retiré et moins connu que le lac Louise mais je l’ai trouvé tout aussi charmant. Entouré de plusieurs montagnes tout autour, ce décor magique est digne d’une peinture de tableau sur toile. Il y a souvent des bus de touristes qui visitent le pont et le lac mais ne restent pas pour faire le tour du lac alors nous en avons profité pour faire une marche autour. Il y a des chalets tout autour si vous voulez y séjourner, l’endroit semble bien apaisant et calme.

72837f2f-ba7a-4552-89a0-30d430d45c19
Lac Emerald – Parc national Yoho

Nous nous rendons enfin au lac Louise et effectivement il y avait du monde. Rien d’étonnant pour une fois! C’est un très beau lac avec une eau turquoise reconnu dans le monde entier alors les touristes viennent ici à l’année longue (peut-être moins en hiver). Pourquoi Louise ? comme nom d’un lac, demandais-je à mon copain. C’est en fait le nom de la quatrième fille de la reine Victoria, le lac fait d’ailleurs face au glacier Victoria et la légende dit que cela symbolise la reine qui garde un œil sur sa fille Louise. C’est ce qu’un des serveurs du pittoresque Château Lake Louise nous a dit. Oui, nous y avons pris un café Bailey’s dans ce magnifique château avec vue sur le lac, un moment de détente parfait.

892584A0-BB3D-43C3-8453-5DE8A754CA68
Nos cafés Bailey’s au Fairmont Chateau Lake Louise

Dernier jour 

C’est en regardant mes photos que je me rends compte que toute bonne chose a une fin. Notre road trip avec notre motorisé se termine à Calgary avec un parcours de 1,260 km de pur bonheur.

Une dernière astuce avant de finir, il y a la route 1A parallèle à l’autoroute transcanadienne entre Banff et Calgary qui est plus petite avec une limite de vitesse pour mieux observer et apprécier la nature avec des points de vue tout aussi beaux.  Gardez un œil sur la route, des animaux peuvent y traverser, c’est pour cela que la vitesse est limitée afin de respecter la nature.

Nous allons peut-être un jour y retourner alors toutes questions ou commentaires sont les bienvenus.

Au plaisir d’écrire ou de vous voir à notre prochain voyage ….

IMG_6300
Cheers!

8 réflexions sur “Notre road trip de Vancouver à Calgary en motorisé

Répondre à Thina Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s